Vélo & VTT

Le vélo est autorisé sur les itinéraires balisés du parc national de Pyhä-Luosto à condition que le sol ne gelé. Il y a des pistes cyclables aussi à l'extérieur du parc national : À Pyhä : à Soutaja et Vuostimo et à Luosto : à Orresokka. En dehors de la période de gel, vous pouvez faire du vélo sur une centaine de kilomètres d'itinéraires balisés à travers le parc national de Pyhä-Luosto. Près de 40 kilomètres d'itinéraire sont spécialement adaptés pour le vélo tout-terrain. Avec l'aire touristique située en dehors du parc, la région compte plus de 170 kilomètres accessibles pour les amateurs de VTT.

À Isokuru, sur les pistes d'Isokurunkangas, ainsi qu'au sud de l'itinéraire de Noitatunturi, la bicyclette est interdite sur une dizaine de kilomètres. Pendant la période neigeuse, le vélo est permis ailleurs, sauf sur les pistes de ski entretenues et dans les zones limitées. Les cyclistes qui observent les règles du VTT et font attention aux randonneurs sont les bienvenus à apprécier la nature du parc national.

Les sentiers sont communs et la Nature appartient à tout le monde.

Les cyclistes qui se déplacent plus rapidement doivent céder la priorité aux autres et adapter leur vitesse selon la situation.

Le vélo est autorisé sur les itinéraires balisés du parc national de Pyhä-Luosto à condition que le sol ne gelé. Il y a des pistes cyclables aussi à l'extérieur du parc national : À Pyhä : à Soutaja et Vuostimo et à Luosto : à Orresokka. En dehors de la période de gel, vous pouvez faire du vélo sur une centaine de kilomètres d'itinéraires balisés à travers le parc national de Pyhä-Luosto. Près de 40 kilomètres d'itinéraire sont spécialement adaptés pour le vélo tout-terrain. Avec l'aire touristique située en dehors du parc, la région compte plus de 170 kilomètres accessibles pour les amateurs de VTT.

À Isokuru, sur les pistes d'Isokurunkangas, ainsi qu'au sud de l'itinéraire de Noitatunturi, la bicyclette est interdite sur une dizaine de kilomètres. Pendant la période neigeuse, le vélo est permis ailleurs, sauf sur les pistes de ski entretenues et dans les zones limitées. Les cyclistes qui observent les règles du VTT et font attention aux randonneurs sont les bienvenus à apprécier la nature du parc national.

Les sentiers sont communs et la Nature appartient à tout le monde.

Les cyclistes qui se déplacent plus rapidement doivent céder la priorité aux autres et adapter leur vitesse selon la situation.